Conception du site:
KDF Média

Kandle: sérénades rock et errances souls

Elle est de tous les festivals (ou presque) cet été, on a eu le flair de l'attraper en temps. L'oeil de la tempête s'est dit que c'est exactement c'que Trois-Pistoles avait besoin pour starter l'été sur les chapeaux de roues!

Kandle, c'est du vamp rock, du blues traschy, du folk dark, à l'image de ce qu'elle est:

« When My Body Breaks est un sombre conte de voyageur qui a été écrit sur la route. Un couplet écrit sur une autoroute orageuse, un refrain écrit dans un Super 8 éclairé aux néons entre les villes et un bridge écrit dans un bar en attendant de jouer pour $50 et un ticket de boisson. J’ai été élevé en bougeant de ville en ville, une enfant anxieuse et désemparée avec une coupe de cheveux au bol et un nom étrange qui voulait désespérément se sentir incluse. Aujourd’hui, je suis une nomade errante qui sérénade les étrangers à la recherche de la maison que je n’ai jamais trouvée. »

Kandle propose donc une oeuvre inspirée autant de musiciens tels Nick Cave ou Mazzy Star que des images de David Lynch. C'est une totale immersion dans les influences blues, folk et rock qui ont bercé son enfance, sa musique est infusée par le soul des rues de La Nouvelle-Orléans et par un rock assumé. C’est un univers imagé qui évoque à la fois des souvenirs cinématographiques puissants et une certaine mélancolie. Les chansons de Kandle fournissent un repère pour ceux qui se sont perdus, embrasant ces lieux que les anges craignent de fouler. Après un EP éponyme (2011) et un premier album In Flames (2014), son EP Damned If I Do en est une nouvelle illustration éclatante.

Le samedi 25 mai, la Forge revêt ses beaux atours. Ses beaux atours de show rock avec un danse floor qui se peut pu. Comme on l'aime.

 

Lancement de la programmation Hiver-Printemps 2019!

Le jeudi 6 décembre, lors d’un sympathique 5 à 7 tenu à la microbrasserie Le Caveau, l’organisme pistolois L’œil de la tempête a dévoilé les artistes de sa série Hiver-Printemps 2019. L’équipe en a aussi profité pour présenter un bilan 2018 et pour faire la promotion de son tout nouveau forfait de spectacles... juste à temps pour les Fêtes.

2019... sous le signe de la parité, de la diversité, de l’audace

L’équipe de L’œil de la tempête a trimé dur pour fignoler sa série de spectacles Hiver-Printemps 2019. Dans le cadre d’une nouvelle formule, les Shows des Couvertes, Ghostly Kisses performera le 23 février à la Forge à Bérubé, une jeune artiste de Québec à la voix aérienne et au son raffiné. Les Shows des Couvertes, c’est quoi? C’est un spectacle invitant à découvrir un artiste underground dans une ambiance feutrée, dans le réconfort d’une couverture et d’une musique planante. Le 9 mars, L’œil de la tempête et la Ville de Trois-Pistoles vous convient à la première édition du Show-Frette! Qu’il neige ou qu’il « slushe », L’œil vous propose de sortir de votre hibernation pour venir fêter dans le parc de l’église sur les beats « chaudailles » de Jacobus! Moitié du duo Radio Radio, Jacobus nous réserve une soirée endiablée à faire oublier vos engelures sur un dancefloor enneigé.

Le 6 avril, L’œil a réussi un match made in heaven avec un puissant plateau double. Le duo rimouskois Talfast réchauffera d’abord les planches de la Forge avec sa pop électro déjantée. Puis, le power trio Klaus nous servira son rock expérimental aux rythmes vigoureux et aux tempos pas mal invitants... Enfin, le 25 mai, aussi à la Forge, la belle saison commencera avec Kandle et ses pièces infusées d’un soul rappelant les rues de La Nouvelle-Orléans et d’un rock bien assumé. Inspirée par Nick Cave et Mazzy Star, Kandle nous livrera une combinaison de tonalités sombres et de textes mélancoliques d’une maturité déconcertante.

Quatre spectacles dans ton bas de Noël

Ces quatre spectacles vous titillent l’oreille de mélomane? L’œil de la tempête vous propose d’acheter des billets pour les 4 spectacles d’un seul coup grâce à son forfait au prix avantageux de 50 $. Le forfait ainsi que les billets individuels de la série Hiver-Printemps 2019 sont en vente en ligne sur lepointdevente.com/billets/loeildelatempete. Vous pourrez aussi vous en procurer à la porte le soir même des spectacles, s’il en reste, bien sûr!

Ghostly Kisses, un show d'hiver pour réchauffer les âmes

Sur une échelle de bonheur grandiose allant de 0 à 10, L'oeil de la tempête se situe à 72 en vous proposant Ghostly Kisses, le 23 février 2019 à La Forge à Bérubé. Le spectacle sera présenté pour la première fois en formule "Show des couvertes". Restez à l'affut pour plus de détails!

Pour ceux qui ne connaissent pas Ghostly Kisses, c’est d’abord la voix très aérienne de Margaux Sauvé, qui a quelque chose de presque surnaturel. Le résultat est bien résumé par le nom du groupe : fantomatique et tendre. Ghostly Kisses, qui s'est taillé une place enviable sur Spotify avec ses millions d'écoutes, est de retour avec un nouvel EP. La jeune femme de Québec change son approche sur The City Holds My Heart, qui juxtapose une instrumentation plus organique que dans ses succès précédents. On y retrouve par contre ce ton quasi fantomatique caractéristique qui a fait de sa dernière offrande, lancée en 2017, un succès instantané.

Ghostly Kisses nous démontre avec aisance sa maîtrise des power ballads, enrobant sa prose introspective de progressions rythmiques prenantes et toujours supportées de sa voix chaude et basse. Baignant dans une atmosphère éthérée et ­apaisante, propice au ­recueillement, la musique particulièrement raffinée et délicate de Ghostly Kisses possède une signature forte que la Québécoise attribue entre autres à son intérêt pour les artistes scandinaves, usant d'une approche minimaliste et brodant autour de sa voie aérienne des touches autant électronique qu'organique.

Proposant un son à mi chemin entre la mer et le ciel, la première partie assurée par l i l a. Pour l'occasion, la Forge sera en formule encore plus intimiste qu'à l'habitude. Venez découvrir une artiste incroyable mais surtout, venez passer une soirée hors du commun en plein coeur de février.

C'pas mal le genre de rendez-vous qui peut être taggé "à ne pas manquer".

David Marin, en première mondiale

Fac toi aussi, tu te demandais ce qui se passait avec David Marin depuis une couple d'année? Toi aussi, t'as été un brin surpris de pas pouvoir t'empêcher de te déhancher aussi suavement sur la toune ''Chu pas là'', premier succès brûlot de l'album à paraître en novembre?

Ben imagine toi don que l'Oeil de la Tempête a managé ça comme un champion pour t'offrir en grande première mondiale la présentation sur scène du nouveau matériel de Marin, titré Hélas Végas. Viens entendre avant tout le monde, avant même le lancement officiel du 7 novembre à Montréal, les nouvelles pièces du Pistolois de coeur!!!

À travers sa carrière s'étalant déjà sur plus d'une dizaine d'années, David Marin aura parcouru les routes du Québec et de l’Europe à plusieurs reprises, chanté avec les plus grands chansonniers québécois et composé pour de nombreux projets artistiques. Le lauréat de Ma première Place des arts (2004) et finaliste des Francouvertes (2006) fait sa première incursion dans nos baladeurs avec À côté d’la track (2008), une oeuvre réalisée par Louis-Jean Cormier et solidement ancrée dans le folk avec ses guitares rythmées et ses mélodies poignantes.
Marin se fait également remarquer au sein de la distribution du spectacle 12 Hommes Rapaillés, alors qu’il chante les mots de Gaston Miron aux côtés de Michel Rivard, Richard Séguin et Michel Faubert, entre autres.

Cette aventure inspirera beaucoup l’auteur-compositeur dans son second album, Le choix de l’embarras (2013). Toujours épaulé de Cormier, il bifurque occasionnellement de la chanson vers le rock, tout en gardant ses textes bien tournés et touchants au premier plan. Cette oeuvre lui vaudra d’ailleurs une nomination à l’ADISQ dans la catégorie auteur-compositeur de l’année.

Suite à ces succès, Marin et ses musiciens enchaînent deux belles années à parcourir les routes du Québec et de la France. Ces longues heures passées sur la route et ces soirées à jammer serviront de catalyseur pour Marin qui se remet à composer au piano. Replongeant dans le blues, le jazz, le classic rock de sa jeunesse, il lui prend envie de faire une oeuvre “comme dans le temps”, entouré de ses amis, sans pression, à faire de la musique pour le simple plaisir de faire de la musique.

Il fait donc appel à ses complices de scène pour l’aventure : Marc-André Landry à la basse, Guillaume Bourque aux guitares et Pierre Fortin à la batterie, qui agit aussi à titre de co-réalisateur aux côtés de Pierre Girard, alors que lui-même s’installe derrière le clavier. Comme de fait, l’ambiance de tournée s’invite au Studio Planet et au Studio Pierre Marchand, puis le party pogne!

Hélas Végas est un périple inspiré de voyages dans les déserts du Sahara et du Texas, de la vivacité de la Louisiane et de La Havane, et du grand air de l’Islande et du Fleuve. Naviguant entre la fête et les moments crèves-coeurs, Marin façonne ses mélodies et sa poésie avec intelligence et dérision.

Sérieux, manque pas ça.

18$. Billets en vente à la porte le soir même seulement.